Sensations fortes !!
  

Sensations fortes !!

Seymuc Champey, Guatemala le 24/10/2010

 

Enfin un nouveau post ! Il faut dire qu´Internet n´arrive pas encoré dans la jungle…. (quoique…) !

Nous sommes donc partis de Xela hier matin en bus pour Coban (8h de trajet, ca laisse le temps de lire les guides…). Les grandes villes du Guat´ sont reputées peu sûres (surtout la nuit tombée) et on nous a fortement recommandé d´aller au terminal des bus en taxi (à 4h du mat´). On s´en serait doutés à en juger par le nombre de vigiles et de policiers, fusil à pompe au poing, qui parcourent la ville. Il y en a même 2 au Mac Do !!  Les boutiques alimentaires et les pharmacies sont également protégées puisque fermées par une grille métallique avec juste un guichet pour passer sa commande. Ambiance...

Bref, arrivés a Coban, nous avons visité la ville (pas bien grande..), assisté à une messe en espagnol (devant la ferveur des locaux, la foi nous a éclairés ;-) ! )

 

et goûté le Hak-hik, sorte de Poule-au-Pot épicée servie avec du riz et de la semoule de maïs, spécialité locale. Pas mal du tout. Coban n´était cependant qu´une halte en prévision du parcours sportif d´aujourd´hui.

Lever une nouvelle fois aux aurores à 6h et direction Seymuc Champey avec un groupe de 15 étudiants américains (enfin, surtout étudiantes !) de 18 et 19 ans (très sympas) qui faisaient le même trip que nous. Après 3h de bus et de pick-up facon bétaillère, nous sommes arrivés  sur ce site magnifique caractérisé par des piscines naturelles en terrasse en plein milieu de la jungle.

 

Superbe.

 

D´abord une bonne grimpette pour admirer la vue d´ensemble puis ce fut la baignade tant attendue. Moment ludique et détendant bien sympa (sauts, toboggan, escalade) toujours en compagnie de nos Américain(e)s. On a pris une belle cure de jouvence!

Mais les émotions fortes de la journée ne se sont pas arrêtées là. Nous avons en effet poursuivi notre trek par l´exploration d´une grotte et d´un réseau de galeries souterraines à la lueur de la bougie ! Chacun d´entre nous tenait une bougie à la main et c´était vraiment stupéfiant. On aurait dit une procession de 20 pèlerins !! Mais le plus fun dans l´histoire, c´est que toute la galerie était en eau… Parfois elle arrivait aux chevilles (pas bien méchant…) mais aussi aux genoux, à la taille (ca commence a devenir sérieux !), aux épaules (frisson, frisson…) et nous avons surtout DÛ NAGER très souvent, portant notre bougie à bout de bras au-dessus de l´eau !!!! Sensations fortes granties ! D´autant que nous devions passer des échelles, grimper à la corde, sauter dans l´eau, bref un vrai trek de l´extrême qui a duré 2 heures !! Et puis, pour garantir encore plus d´impressions, les bougies s´éteignaient les unes après les autres sur le chemin du retour, nous plongeant  à chaque fois un peu plus dans l´obscurité jusqu´à finir avec seulement 3 bougies pour 20 personnes (plus la frontale du guide) !!! Vous avez dit experience inoubliable ? Assurément !!

Cédric a meme prolongé les sensations fortes en découvrant une mygale dans les toilettes du bungalow le soir ! aujourd´hui, heureusement, c´est plus reposant. Après une soirée très sympa en compagnie d´un couple de Slovènes et une nuit dans le bungalow, quasi à la belle étoile, nous sommes de nouveau sur la route. Direction Chiquimula pour visiter Copan demain (ne pas confondre avec Coban), à la découverte de nos premiers vestiges mayas. Le moins qu´on puisse dire, c´est que chaque jour est différent !!

 

Commentaires

 Loïc
Ce n'est qu'un petit torrent de montagne comme on en voit en France...
 THOMAS
Après les 33 mineurs chiliens... les 3 français et les 15 jeunes étudiantes américaines !!



Autres récits de voyage

Autres Recits en Guatemala