Un finish en apotheose : sur les pas d'Antoine de Maximy !
  

Un finish en apotheose : sur les pas d'Antoine de Maximy !

Blue Creek, Belize le 12/11/2010

 

Et bien voila, dernier post de l'autre cote de l'ocean puisque je suis de nouveau revenu sur Belize City ce matin (en prenant un bus a 05h00 du mat', je suis pret pour les 2x8 !!) pour mes derniers instants avant de reprendre l'avion demain... je ne realise pas vraiment puisque je suis encore dans le voyage et on ne va pas commencer a causer nostalgie ! Donc passons...

La journee d'hier a une nouvelle fois ete tres marquante. Je voulais donc visiter une grotte, la Blue Creek Cave (pres du Blue Creek village, traverse par la Blue Creek river !!) Probleme : trop peu de touristes en ce moment pour avoir des tours la bas. Qu'a cela ne tienne, me voici - sur les conseils de la jeune conseillere de l'officde de tourisme - a prendre un chicken-bus (les fameux bus locaux ou on est parfois serres commes des poules !) et a me faire deposer en pleine jungle, a l'intersection de 2 pistes en terre. Et la, il fallait que je marche jusqu'au village (a environ 8 km) ou que j'essaye de faire de l'auto-stop.

La piste parait interminable...

A raison d'un pick-up toutes les 1/2 heures, il ne faut pas louper son coup !! Heureusement, 2 sauts dans des remorques de pick-up plus tard, me voici arrive a bon port. Entre temps, au moment de monter dans mon chicken-bus, je fais la connaissance d'un maya de ce village qui me donne le nom de son pere - qui habite le village- et pourrait me servir de guide pour les grottes. Cool ! Le hasard des rencontres est parfois vraiment salvateur ! Je trouve effectivement la maison de ce fameux "Sylvano" et la, je suis tombe sur une perle rare ! C'est son pere qui a decouvert la grotte et lui qui l'a explore entierement (il y a meme decouvert des dents de jaguar et des poteries mayas !) !! Aussi bien la partie aerienne, que souterraine que sous-marine. Il faudrait plusieurs jours pour tout explorer et 10 heures pour remonter toute la riviere souterraine (Sylvano s'y est perdu pendant 2 semaines il y a 10 ans...) En tous cas, c'est un personnage passionnant (et il en est tres fier d'ailleurs...) qui est deja passe au National Geographic et a forme de nombreux guides. Il connait par ailleurs parfaitement la jungles, les plantes medicinales, les animaux...etc.

 

Sans savoir que je venais, il s'est immediatment rendu disponible pour moi et m'a emmene a la decouverte de cette grotte, J'avais mon guide personnel ! Le site etait desert (alors qu'il est bonde en haute saison) ce qui en rendait l'exploration tres impressionnante.

 

Nous avons donc marche pendant une bonne heure 1/2 a l'interieur des galeries, decouvrant de superbes salles avec des colonnes, des stalagtites, des stalagmites et nous avons parfois franchi quelques passages un peu chauds comme ce trou de 15m a enjamber en ne prenant appui que sur une petite marche sur un pilier.

Ensuite, l'aventure s'est poursuivie puisque je me suis une nouvelle fois jete a l'eau pour nager le long de la riviere souterraine et la remonter sur 250m (50m au total donc) ...... seul..... avec ma frontale..... Sylvano etait en effet un peu malade et son medecin lui avait interdit de retourner dans l'eau.

Ce n'etait pas dangereux du tout mais tres, tres impressionnant ! La riviere - avec tres peu de courant - faisait 8m de large au debut et se retrecissait peu a peu jusqu'a 2m avant de deboucher sur une grande salle ou tombait une cascade au bruit assourdissant mais finalement pas tres haute - 2m - (mais les sons sont extremement amplifies sous terre donc je me demandais - un peu tendu - ce que j'allais decouvrir au detour du dernier virage....) Je n'ai jamais eu pied tout au long de ma remontee et, aux dires de Sylvano, la profondeur variait de 3 a 6m.

Oui, oui, c'est dans la partie noire que je suis alle nager !

J'ai tres rapidement ete plonge dans le noir complet avec la seule lumiere de ma frontale pour m'eclairer, je vous laisse imaginer le caractere un peu oppressant de la chose mais en meme temps tres excitant. Il est certain qu'avec les normes de securite en France (et sans doute utiles a ce niveau - ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit !), ce genre d'exploration ne pourrait pas se faire ainsi...

A notre retour, Sylvano m'a alors propose de m'heberger chez lui. A la roots puisque j'ai dormi dans cette piece avec un matelas par terre.

Dans le hamac dormait un de ses fils (20 ans) et un autre est arrive dans la nuit pour s'installer directement par terre ! Quant a la salle de bain... c'est la riviere comme en camping sauvage ! J'ai aussi eu droit a une demonstration de Marimba (le xylophone traditionnel des mayas), des explications sur les legendes et les shaman, une explication de la culture du cacao et la presentation de l'orchidee noire, emblene du Belize. Un super moment (remunere bien sur mais qui restait vraiment authentique)

 
 
J'ai par contre tout de suite pu constater que Sylvano faisait partie des "riches" du village. Il possede un pick up, a une partie de sa maison en dur, a la TV et ses enfants ont tous fait des etudes superieures et ont deja voyage dans d'autres pays. Son activite de guide le remunere bien et il a la chance d'avoir une plantation de cacao tres remuneratrice.
anecdote pour Coco et Cedric : l'une de ses filles travaille a la librairie-Internet de Caye Caulker et je l'avais rencontree !

En tous cas, une belle experience de nouveau pour finir sur un vrai beau souvenir.

Merci a tous d'avoir passe du temps a lire ce blog, a y avoir apporte vos commentaires, c'est vraiment stimulant pour l'alimenter et RV en France pour echanger les dernieres anecdotes qui ne sont pas racontees ici (mais il y en deja beaucoup ceci etant !)

 

Commentaires

 Corinne
dernier message ...
suite à notre 1er expérience dans une grotte, je te trouve très courageux !!!
 Aymeric
Marie regarde Pékin Express, et moi je lis les aventures de Laurent... Merci pour ce mois de vacances, comme si on y était ;-)
Bon retour...
 Thomas
Dommage que ça s'arrête ! C'était bien sympa de te suivre de l'autre côté de l'océan. Bon retour et @ très bientôt.
 Loïc
Une exploration qui m'aurait déplu, mais t'a ravi visiblement !
Bon retour et à bientôt



Autres récits de voyage

Autres Recits en Belize